Life-style

Camille Gottlieb à la tête d’une association contre l’alcool au volant

Written by Monaco Prestige

Camille Gottlieb a beau être fille de princesse, elle n’en reste pas moins très à l’écoute des problèmes de société. Depuis octobre 2017, la benjamine de la princesse Stéphanie de Monaco s’est investie dans un projet de lutte contre la consommation d’alcool au volant. Une initiative qui paie, car elle a sans doute permis d’éviter de nombreuses tragédies sur les routes du Rocher.

Un été d’engagement et de solidarité

La jeune femme de 21 ans a profité de son été pour passer de bons moments en famille, notamment avec ses aînés Thomas Ducruet et Pauline Ducruet – qui est depuis revenue aux États-Unis grâce à son autorisation sur le site officiel esta -. Les vacances n’ont toutefois pas mis en pause ses engagements, puisqu’elle a continué à s’occuper activement de sa propre association : Be Safe Monaco.

Pendant chaque week-end, entre 23 heures et 5 heures du matin, elle a organisé des navettes gratuites avec les membres de Be Safe Monaco pour ramener les noctambules trop alcoolisés chez eux. Ils en ont également profité pour distribuer des éthylotests et conscientiser les passants sur les dangers de l’ivresse au volant.

Ils sont également allés à la rencontre des gérants des bars et des discothèques pour leur recommander d’arrêter de servir les clients qui sont déjà en état d’ébriété. Aujourd’hui, la jeune héritière des Grimaldi compte pousser son action encore plus loin, en projetant des réunions entre parents pour des partages d’expérience et améliorer ainsi la sensibilisation auprès des enfants.

Un drame personnel à l’origine de l’association

Très tôt, Camille Gottlieb a été éduquée par la princesse Stéphanie sur la sécurité routière. Sa mère lui a d’ailleurs précisé qu’elle pouvait boire, à condition de ne jamais prendre le volant après. Néanmoins, c’est un événement douloureux qui l’a convaincue de créer son association. En juillet 2017, Alexis Jacquemond, l’un de ses amis, trouvait la mort à 20 ans dans un accident de voiture en rentrant d’une soirée.

Trois mois plus tard, avec ses quatre amies Charlotte Marsan, Andrea Puzar, Margaux Grundstein et Laura Dias, elle mettait l’organisme sur pied. Pour mener à bien ce projet, elle a pu compter sur le soutien sa famille, dont le prince Albert II de Monaco et sa mère qui a personnellement financé deux vans pour le lancement de l’association. Le gouvernement monégasque a même accepté d’octroyer une aide de 2 000 euros.

About the author

Monaco Prestige

Le Guide du luxe à Monaco


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/magiceli/monaco-prestige.info/wp-includes/functions.php on line 3783